ludovic roudet / conservation-restauration / méthodologie

notre approche

Toutes nos interventions sont réalisées dans le respect strict des règles déontologiques de notre profession.
A ce titre, notre démarche est l’intervention minimale, pour le plus grand respect de l’oeuvre, de ses matériaux constitutifs et de son histoire matérielle.
Les choix retenus le sont toujours en accord avec la maîtrise d’ouvrage et le responsable juridique de l’oeuvre.

Les interventions sur le support sont réalisées en pleine concertation avec les restaurateurs de couche picturale, notamment en ce qui concerne les protocoles de refixage/consolidation et de nettoyage des peintures, ceci pour une sécurité et un résultat optimales sur les oeuvres.


documentation

Avant toute intervention sur une œuvre, nous réalisons un constat d'état précis, ainsi qu’une documentation photographique rigoureuse.
Cette documentation permettra la référence à l’état de l’oeuvre avant intervention.
Cette connaissance de la peinture est au besoin enrichie par la réalisation d’examens préalables puis, des tests de sensibilité/solubilité des matériaux constitutifs.
Ce constat et ces examens éventuels nous permettent d’établir un diagnostic, puis une proposition de traitement.


tests préalables

Chaque intervention sur le support fait l’objet de tests préalables.
Il s’agit de tests de réactivité à la chaleur, à l’humidité ou à certains solvants (toile, préparation, matière picturale), qui viseront à affiner notre connaissance
de l’oeuvre avant ou en cours d’intervention, et contribueront à avancer ou écarter certaines méthodes ou techniques.


produits employés

Deux grandes familles de matériaux sont utilisées pour restaurer le support toile :
les matériaux traditionnels (colle de pâte, d'esturgeon, de peau de lapin, etc.) et les matériaux synthétiques (résines acryliques en solutions ou dispersions aqueuses, BEVA™ 371 en film, résines cellulosiques, etc.).


interventions

Nous maîtrisons aussi bien les techniques de rentoilage traditionnel à la colle de pâte que les techniques modernes impliquant l’utilisation de matériaux
synthétiques, ainsi que quelques techniques alternatives plus récentes.


rapport d'intervention

Toute intervention de restauration fait l’objet d’un dossier détaillé, avec un constat d'état rigoureux, un diagnostic, le contexte et les objectifs de l’intervention,
la proposition de traitement, les travaux effectués et les préconisations de conservation. Ce rapport d’intervention mentionne également les produits utilisés,
avec leur fournisseur et leur fiche technique.
Il comporte également une documentation iconographique (photographies, schémas si nécessaire, etc.) de l’état de l’œuvre avant, pendant et après
intervention. Ce rapport est fourni imprimé et relié, mais un exemplaire pourra au besoin être livré sur CD-Rom ou DVD-Rom.

© l.roudet 2016   ·   tous droits réservés   ·